sahafa.net

أخبار - تحليلات - قضايا وآراء

الجمعة، أكتوبر 07، 2005

Téléphonie fixe : l'ONCF loue ses lignes à Médi Télécom

Téléphonie fixe : l'ONCF loue ses lignes à Médi Télécom
06.10.2005 | 14h50

Construction de deux réseaux à fibre optique reliant Casablanca, Rabat, Fès, Tanger et Marrakech

Il voulait être adjudicataire de cette licence nouvelle génération, mais faute de moyens et aussi, reconnaissons-le de maîtrise des contours de ce métier, l'Office national des chemins de fer (ONCF) s'est contenté de se trouver une place de partenaire. Associé à Médi Télécom dans sa nouvelle aventure, l'ONCF est sur la bonne voie.

Il pourra ainsi combler ses lacunes et préparer son entrée dans la monde magique, mais surtout très juteux, de la téléphonie et des télécommunications. Les responsables de l'Office ont raisons d'insister, tant qu'ils ne perdront pas de vue les risques liés à ce secteur à forte valeur ajoutée, mais qui reste un des plus capitalistiques et des plus concurrentiels.

Maroc Telecom (Maroc) et Vivendi Universal (France) sont sorti du chapeau du secteur public. La signature d'un accord de partenariat stratégique pour le développement d'infrastructures télécoms avec Médi Télécom adjudicataire de la deuxième licence du téléphone fixe est un bon départ.

L'accord, dont la cérémonie de signature a été présidée par le ministre de l'Equipement et des Transports, Karim Ghellab, a été signé par Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l'ONCF et Inigo Serrano, tout nouveau directeur général de Médi Télécom. Ce partenariat a concerné deux accords dont le premier, d'une durée de 30 ans, porte sur la location par l'ONCF à Médi Télécom des fibres optiques sur la ligne Fès-Oujda ainsi que la localisation des équipements de transmission de Médi Télécom dans les locaux techniques de l'ONCF.

Le second accord concerne la construction, le long de la voie ferrée, de deux réseaux à fibre optique reliant Casablanca, Rabat, Fès, Tanger et Marrakech. Ce projet dont l'achèvement est prévu pour fin 2006, mobilisera une enveloppe d'environ 140 millions de dirhams.

A travers ce partenariat, l'ONCF et Médi Télécom tendent à améliorer davantage la qualité de leurs services dans leurs domaines d'activités respectifs. Il permettra à l'ONCF de développer davantage son réseau télécom et à Médi Télécom d'étendre ses réseaux de télécommunications à travers le Royaume.

Dans une déclaration à la presse, M. Rabie Khlie a qualifié ce partenariat «d'exemplaire et de stratégique» entre les secteurs public et privé d'une part et entre deux opérateurs qui s'affirment comme acteurs principaux chacun dans son secteur. Cet accord va permettre à l'ONCF d'améliorer la sécurité de la circulation des trains et de l'exploitation ferroviaire en général, a-t-il dit.

Coté Médi Télécom, Nabil Berrada, le directeur de la communication et des relations institutionnelles, a trouvé ce partenariat de hautement important dans la mesure où il s'inscrit dans une logique d'ouverture d'une institution publique sur une entreprise privée, ajoutant qu'il permettra à Médi Télécom de développer ses infrastructures télécoms à travers la fibre optique et favorisera le développement de nouveaux services.